Tendances 2017 en marketing pour l'industrie : ce qu'il faut retenir

 

Tendances 2017 en marketing pour l'industrie : ce qu'il faut retenir

Prés de 200 PME industrielles de toute la France ont répondu à une grande enquête sur les pratiques et tendances marketing dans l'industrie.

Prés de 200 PME industrielles de toute la France ont répondu à une grande enquête sur les pratiques et tendances marketing dans l'industrie. L'objectif de cette première enquête de l'agence Nile était de dresser un état des lieux des pratiques marketing dans l'industrie en France.

Quelles sont les conclusions de l'enquête ?

Voici d'ores et déjà quelques conclusions intéressantes que nous avons tiré des résultats de cette enquête (l'intégralité des résultats est disponible sur notre site).

1. La rétention client encore peu prise en compte dans les priorités

Est-ce dû aux habitudes dans l’industrie, où le rôle des commerciaux de terrain est important dans ce domaine de la fidélisation… toujours est-il que la rétention client n’est citée que par 5% des entreprises comme une priorité du marketing pour 2017. Loin derrière l’acquisition de leads et … l’image de marque. Pourtant à l’heure du digital, mettre en place une solide stratégie pour fidéliser et augmenter la rétentionpermet d’obtenir des résultats souvent beaucoup plus rapidement.

2. La valeur du content marketing est comprise mais il n’est pas encore mature dans le secteur de l’industrie

Plus de 42% des entreprises déclarent démarrer à peine en content marketing et ils sont 25% à avoir mis en place une stratégie. En revanche il ne sont à peine que 3% à avoir aligné leurs efforts en terme de content avec leur cycle de vente, ou simplement à mesurer l’impact des contenus produits en terme de ventes.

3. Le digital est un composant critique des budgets marketing qui restent modestes par rapports aux enjeux

Le budget consacré au digital est en moyenne supérieur à 40% dans les entreprises interrogées et elles sont plus de 38% à prévoir l’augmentation de cette part en 2017. Le budget marketing moyen dans l’industrie est de 39 000 euros, ce qui est très faible au regard du chiffre d’affaires moyen généré par les entreprises industrielles interrogées. Cela montre une méconnaissance de ce que peut apporter le marketing en terme de business et souvent cela traduit l’absence d’alignement stratégique entre marketing et sales.

4. Les réseaux sociaux sont définitivement ancrés dans les pratiques du marketing industriel

Après quelques années d’interrogations, les marketeurs de l’industrie ont désormais investi les réseaux sociaux. 64% des entreprises interrogées déclarent intégrer leur usage dans leur mix marketing. LinkedIn et Facebook sont les réseaux sociaux les plus utilisés. Développer l’image de marque de l’entreprise et diffuser des contenus sont les principaux usages de ces plateformes.

 

Si vous souhaitez vous aussi évaluer la maturité de votre entreprise industrielle et vous positionner je vous invite à découvrir l'intégralité des résultats et de nos recommandations dans notre rapport d'analyse complet.  

etude-tendances-marketing-industrie

 

Camille Folliot

Écrit par Camille Folliot

le 22/03/17 11:40

Customer Success Manager au sein de l'Agence Nile, j'aide les entreprises industrielles à définir des stratégies inbound marketing & sales efficientes.