3 raisons pour lesquelles vos prospects B2B ignorent vos emails de prospection

 

3 raisons pour lesquelles vos prospects B2B ignorent vos emails de prospection

Avec plus de 100 emails reçus en moyenne chaque jour, la boîte mail de vos prospects est régulièrement submergée, et ils n’ont pas le temps de lire vos emails, et encore moins d’y répondre.

Dans un monde idéal, chaque email que vous prenez le temps d’envoyer à un prospect serait lu et ferait l’objet d’une réponse immédiate.

Malheureusement, avec plus de 100 emails reçus en moyenne chaque jour, la boîte mail de vos prospects est régulièrement submergée, et ils n’ont pas le temps de lire vos emails, et encore moins d’y répondre.

Néanmoins, il y a trois raisons majeures qui peuvent expliquer pourquoi vous n’avez aucune chance d’obtenir une réponse à vos emails de prospection.

1. Votre prospect n’a jamais reçu votre email de prospection

Comme tout à chacun, vos prospects reçoivent un nombre incalculable d’emails non désirés. Il est donc logique que les filtres anti-spam soient de plus en plus efficaces.

Ainsi, ces filtres anti-spam vont identifier des critères pour caractériser ces junk mails :

  • les emails qui comportent des pièces jointes (notamment des pièces jointes lourdes) sont souvent identifiées comme des spams : n’envoyez pas de pièces jointes avec votre email !
  • les emails contenant beaucoup de liens externes sont identifiés par les filtres anti-spam comme des emails à risque : limitez-vous à un seul lien externe par email maximum !
  • les emails contenant plusieurs images, graphiques ou gifs sont identifiés comme des courriers indésirables : n’ajoutez pas d’images dans votre email de prospection !

Pour faire en sorte que vos emails de prospection atterrissent bien dans la boîte mail de vos prospects et non pas dans leurs courriers indésirables, créez des emails simples et sans contenus externes.

Cela maximisera vos chances de passer à travers les filets des filtres anti-spam.

2. Vous n’avez pas donné de bonne raison à votre prospect d'interagir avec vous

Chaque partie de votre email est importante.

En effet, si l’objet de votre email, son contenu, votre formule de politesse à la fin ou votre ton général ne sont pas travaillés avec attention, il y a de fortes chances pour que votre prospect supprime votre email sans même se donner la peine de le lire.

Votre but est de faire en sorte que votre email fasse une certaine impression sur votre prospect et que celui-ci interagisse avec vous en retour, en répondant à cet email, en prenant rendez-vous avec vous ou en vous appelant. 

Votre force de vente se développe et vous avez besoin d'outils ? Téléchargez  nos modèles d'emails et de messages téléphoniques.

3. L’action que vous demandez de la part de votre prospect B2B est trop contraignante

Vous avez un maximum de 3 secondes pour convaincre votre prospect qu’il a intérêt à lire votre email, et à interagir avec vous.

Vos prospects n’ont que très peu de temps à accorder à la réponse des emails dans leur journée. Ainsi, essayez de faire au plus simple quand vous leur proposez différents moyens d’interagir avec vous.

Par exemple, plutôt que de lui demander de vous rappeler, demandez à votre prospect de prendre un rendez-vous directement dans votre agenda à un moment qui lui convient, en intégrant le lien vers votre calendrier directement dans votre email.

Ainsi, l’action que le prospect doit effectuer pour interagir avec vous est simple et lui demande peu de temps.

Vos performances commerciales dépendent aussi de votre alignement avec les équipes marketing. Pour améliorer la performance globale de vos actions commerciales, nous vous recommandons de travailler main dans la main avec les équipes marketing, dans le cadre d'une stratégie de smarketing (sales + marketing). 

 

CTA-kit-outils-sales

Caroline Verbrugghe

Écrit par Caroline Verbrugghe

le 17/10/18 08:00

Business Developer au sein de l'agence Nile, j'aide les entreprises industrielles à développer leur business grâce à l'Inbound Marketing & Sales.