Optimiser le SEO d'une vidéo étape par étape

 

Optimiser le SEO d'une vidéo étape par étape

Optimiser le SEO de vos vidéos c'est miser sur un format d'avenir pour les moteurs de recherches mais représente aussi apprendre à comprendre comment fonctionne Google, ces algorithme et 'aider à identifier pourquoi votre vidéo et la meilleure des réponse à une requête précise.

La vidéo prend une part de plus en plus importante en terme de consommation de contenu sur le web, les utilisateurs sont à la recherche de conseils utiles et utilisent Google moins comme un moteur de recherche mais plus comme un moteur de réponse.

La Réponse parfaite est une vidéo

Plus rapide, plus simple, mieux assimilable elle répond de façon imagée à une question. La qualité de la réponse est bien supérieure à un texte car elle possède un nombre de variables cognitives bien supérieur (utilisation de plus de sens).

 

Optimiser une vidéo va vous permettre d’améliorer bien entendu sa visibilité dans les moteurs de recherches comme Google. Votre vidéo apparaitra oit dans l’onglet “vidéos” ou directement dans les pages SERP (Search Engine Results Page) en featured snippet, c’est à  dire que Google donnera comme première réponse à la requête:  votre vidéo.

Améliorer l’optimisation SEO de votre vidéo vous permettra aussi d’améliorer de manière significative les contenus dans lesquels sera intégré cette vidéo.

Pour mieux comprendre comment fonctionne le référencement des vidéos pour les faire apparaitre en position 0 (Featured snippet vidéo) nous avons mené chez Nile, une petite expérience sur nos vidéos pour en ressortir différents critères importants pour optimiser le SEO d'une vidéo.  Nous nous sommes aussi documentés sur d'autres études qui nous ont permis de compiler un nombre de données plus important. 


Les 5 critères pour optimiser une vidéo pour le SEO 

Hubspot a réalisé la même expérience en essayant d’analyser les critères qui permettent à une vidéo de se placer en featured snippet. En compilant nos expériences chez Nile et les résultats de l'enquête Hubspot, nous avons noté 5 critères importants : 

1 - Le nom d'une vidéo est important

80% des vidéos qui ont été placées par Google en featured Snippet contenaient le mot clé exact dans leur titre. Cela semble plutôt logique, Google n’étant pas encore capable d’analyser les données non-structurées des contenus images et vidéos (c’est à dire comprendre le sens des images et du son) il utilise les données structurées comme le titre, la description, les balises alt... de vos contenus.


2 - La longueur de la vidéo importe peu

Hubspot a analysé des centaines de vidéos et il en ressort que la longueur d’une vidéo n’influe pas sur son référencement. La vidéo étant un support très qualitatif c’est surtout sur cet aspect que la vidéo sera jugé. Donc assurez-vous de la bonne qualité du message délivré dans votre vidéo, et si le contenu répond à une vraie problématique.

“La plus longue vidéo de notre analyse durait 2 125 secondes, soit environ 35 minutes et demie, alors que la vidéo la plus courte ne faisait que 55 secondes. Tant que le contenu de la vidéo s'aligne sur les intentions de l'internaute, sa longueur ne l'empêchera pas de nuire à la qualité de la vidéo”  . cf étude Hubspot

3 - Gardez votre ancien contenu vidéo à jour

En terme d’ancienneté il ressort des différentes études que les vidéos ayant plus d’ancienneté auront tendance à se référencer plus facilement. À l’instar d’un site web qui gagne en autorité au fur et à mesure qu’il gagne en ancienneté.

L’âge moyen des vidéos qui ont réussi à se placer en position 0 était de 4 ans et 8 mois.

Attention ce chiffre peut être biaisé par le fait que les snippet vidéo Google n’existaient pas avant ! Donc certaines vidéos existantes avant l'apparition des featured snippet de Google étaient déjà très bien optimisées ce qui leur à permis d'apparaitre en position 0 lors de la création de cette fonctionnalité.

 

En résumé, la récence d’un contenu vidéo n’est pas un critère mais cela ne veut pas dire non plus qu’une vidéo doit obtenir un minimum d’ancienneté pour être "ranké" par Google en top position. Donc concentrez vous sur la qualité de votre vidéo, et n'ayez pas peur pour l'avenir de vos contenus. 


4 - Ne vous concentrez pas trop sur le classement YouTube

Si Youtube apporte un fort bénéfice en terme de référencement sur Google le classement des vidéos sur Youtube n’indique pas le classement qui sera effectué par l'algorithme de Google. Par contre, si vous souhaitez obtenir des indicateurs sur l’optimisation de votre vidéo sur une requête, je vous conseille de regarder directement dans l’onglet vidéos de Google.


5 - Faites la retranscription du contenu et mettez-la dans la description de la vidéo

Il ressort une forte tendance de l’étude menée par Hubspot sur la transcription des vidéos. En effet 71% des vidéos qui ont réussies à se ranker en position 0, possédées la transcription exacte de la vidéo dans la description. C’est en effet une des meilleures façon d’expliquer à Google “ce qui se dit dans la vidéo” et donc de l’aider à comprendre un contenu que l’algorithme ne sait pas lire.

De plus c’est aussi donner une accessibilité plus vaste à votre contenu, aux personnes malentendantes par exemple, ou aux personnes qui ne veulent pas lire la vidéo mais préfèrent lire le contenu texte (soit parce qu’ils sont dans les transports en communs ou au travail, ce qui est souvent le cas sur des cibles B2B).

 

 

Ce qu’il faut retenir des différentes études menées:

Une expérience prometteuse:

Les vidéos placées en featured snippet restent encore au stade expérimental chez Google, ce qui comme souvent chez le géant américain indique une tendance sur l’avenir du moteur de recherches.

Mais attention qui dit expérimental dit test donc volatilité des résutats, en effet Google réalise de nombreux tests sur ses algorithmes ce qui peut faire fluctuer de façon très significative les résultats de vos vidéos.


Le B2B n’a pas encore la côte en terme de référencement vidéo :

Il ressortait de l’étude que, les requêtes qui permettent de placer des vidéos en featured snippet, sont essentiellement accès sur des besoins B2C et non B2B.

Cela révèle peut être un comportement et une tendance de consommation du format vidéo et des types de format de contenus attendu par les cibles B2B.

Mais la place de la vidéo prenant de plus en plus de place cette statistique ne peut que tendre à s’équilibrer. Il serait dommage de ne pas tenter le coup si vous avez une cible professionnelle, car une vidéo restera toujours un excellent contenu pour aider vos clients et prospects.



La Checklist pour optimiser le SEO d'une vidéo

Après avoir fait de nombreux tests et analyser de nombreuses études sur la question, nous avons mis en place une checklist qui vous permettra de calculer le score d’optimisation SEO de votre vidéo.

Je teste une de mes vidéo avec la checklist

 

Voici les 7 étapes à vérifier pour améliorer votre référencement et faire ressortir vos vidéos dans les résultats des moteurs de recherches :

 

étape 1 - Ma vidéo est de qualité (son, cadrage, lumière, et apporte de la valeur ajoutée)

Le facteur de notation numéro 1 pour les vidéos ! Cela semble totalement évident mais si votre vidéo est mal cadrée, que l’on entend pas ce que les interlocuteurs expliquent, ou encore que l’image n’est pas nette, automatiquement les utilisateurs ne regarderont pas cette vidéo, et ils ne la partageront ou conseilleront encore moins..

 

étape 2 - Mon mot-clef alimente les résultats vidéos

 

optimiser le SEO d'une vidéo pour apparaitre dans la pgae SERP googleGoogle sait détecter l’intentionnalité de recherche d’un utilisateur et donc anticiper quels types de réponses l’utilisateur souhaite obtenir (tant dans le fond que la forme).
C’est à dire que pour une requête il mettra en avant des vidéos seulement si ce format se prête à la requête de l’utilisateur. Si une requête est compatible au format vidéo, il suffit de taper cette requête dans Google, et de regarder si il vous propose en suggestion des vidéos.

Si vous obtenez ce type de résultats il y a de fortes chances que cette requête permette d’afficher un snippet vidéo, et dans tous les cas si votre vidéo est correctement optimisée elle sera forcément mise en avant par Google.


étape 3 - Ma vidéo est transcrite exactement dans sa description

Le contenu est plus susceptible d’apparaître dans les recherches générales sur Google. Il est possible d’optimiser les transcriptions de vidéos de la même manière que tout autre contenu rédactionnel. Même si cette pratique semble aller à l’encontre des règles sur la duplication de contenu, la transcription est un moyen intéressant pour satisfaire les différents modes d’apprentissage des utilisateurs.

Certains sont adeptes des vidéos quand d’autres préfèrent lire. En effet, 85 % des cadres d’entreprises préfèrent lire plutôt que de visionner une vidéo dans un contexte professionnel.

On peut transcrire le contenu d’une vidéo mot pour mot, comme le fait Moz pour ses vidéos Whiteboard Friday.



étape 4 - Optimisation des métadonnées de votre fichier vidéo

Vous devez optimiser les titres et descriptions de vos vidéos pour qu’ils :

  • Soient attractifs pour vos cibles

  • Cohérents avec le contenu de la vidéo.

  • contenir le mots clés tout en répondant à la requête de l’utilisateur

  • contenir au maximum 55 caractère pour le titre

  • et au maximum 155 pour la méta-description

 

 

POURQUOI UTILISER VIDEO STRATEGIE SEOIl est aussi important que vous mettiez en avant votre vidéo en lui donnant une vignette d’aperçu qui dans un premier temps donnera envie aux utilisateurs de cliquer sur votre vidéo avec une image attractive et un titre qui correspond au contenu.

 

Mais cette vignette est aussi important pour le référencement naturel. Il faut optimiser le titre du fichier de l’image en y incluant le mot-clé de la requête utilisateurs visée.



étape 5 - Optimisez les données structurées de votre vidéo

Il existe un outil Google pour afficher les données structurées d’une page, en entrant l’URL de votre vidéo, vous pourrez afficher les erreurs en terme de données structurées.

En améliorant les données structurées vous améliorez tout simplement la capacité de Google à comprendre votre contenus et donc à le ranker dans ses résultats. Le contenu vidéos étant en majeure partie des données non-structurées comme l’image et le son, il est primordial que votre contenu vidéos possède ces données structurées.


étape 6 - Créer un sitemap pour vos vidéos

Comme pour tous les contenus “traditionnels” à indexer dans Google vos vidéos doivent apparaitre dans votre sitemap cela permettra de comprendre la hiérarchisation et l’organisation de vos contenus. Encore mieux pour Google : créez un Sitemap entièrement constitué de vos vidéos !

Cela peut se faire si toutes vos vidéos sont regroupées sur une plateforme qui vous appartient, comme TwentyThree.

A noter : si toutes vos vidéos sont hébergées sur des plateforme comme Youtube, cela ne vous permettra pas de créer un sitemap 100% vidéo.



étape 7 (BONUS) - Investissez dans une plateforme de video marketing

Ces plateformes peuvent représenter un certain investissement mais elles sont indispensables si vous souhaitez : 

  • Optimiser vos vidéos sur tous les points vu précédemment,

  • Héberger ces vidéos sur un domaine ou sous-domaine qui vous appartient et alimenter le référencement de votre site

  • Créer votre sitemap vidéo

  • Récolter et analyser des datas sur vos vidéos (reach, vu, engagement, comportement utilisateurs …)


Chez Nile nous avons choisi Twenty-three comme plateforme vidéo car elle offre toutes les fonctionnalités que nous venons d’énumérer ci-dessus et surtout parce que nous avons pu créer notre propre plateforme vidéo, notre “Youtube Maison”.



Ce qu'il faut retenir 

La vidéo va bientôt devenir un contenu indispensable si vous souhaitez être visible sur les moteurs de recherches, surtout sur certaines requêtes qui sont identifiées par Google comme nécessitant une réponse vidéo.

Mais faire des vidéos ne suffira pas pour gagner en visibilité et il faudra les optimiser comme tout contenu en SEO en ayant une véritable stratégie video marketing et une stratégie de mots-clés s'appuyant sur les requêtes de vos personas.

L’optimisation passera par les mêmes étapes qu’un contenu traditionnel. Il faudra optimiser les données structurées pour que Google identifie le sens de ce type de contenu qu’il a encore du mal à comprendre. Enfin il faudra investir dans des outils qui vont vous aideront à gagner en efficacité sur certaines tâches mais aussi en collecte de données et d'analyse, car faire de la vidéo sans analyser les retombées n’aura aucun sens pour votre business !

 

Si vous souhaitez optimiser vos vidéos pour le SEO nous avons développé une rapide checklist pour vérifier l'optimisation SEO d'une vidéo.
En 10 questions vous obtiendrez le score de votre vidéo et donc sa capacité à se placer en top position voir en featured snippet sur Google.
checklist pour optimser le seo d'une vidéo

Dylan Bodoin

Écrit par Dylan Bodoin

le 26/03/19 15:43

Inbound Consultant chez Nile je suis en charge de la stratégie marketing et video marketing de l'agence.