<p><img alt="webleads-tracker" width="1" height="1" src="//stats.webleads-tracker.com/101237992ns.gif">

Circuit-court et Made in France dans l’industrie : un podcast avec Sinaa Thabet

Oscar Wittenberg

02 juin 2020

Circuit-court et Made in France dans l’industrie : un podcast avec Sinaa Thabet

Le circuit court existe aussi dans des secteurs tels que l'industrie, découvrez son importance et son fonctionnement avec Sinaa Thabet de Just Business.

Sinaa Thabet est la fondatrice de la première plateforme de circuit court dans l’industrie en France : « Just Business ». Celle-ci permet aux PME industrielles de trouver près d’elles différents partenaires ! Dans cet épisode on en apprend sur l'importance du circuit-court dans le monde de l'industrie, comment cela fonctionne-t-il et quels acteurs sont engagés.

Retour sur les moments forts de cet échange :

Une faille dans le secteur industriel

 

« Un territoire a des frontières administratives que les entreprises ne connaissent pas ». C’est en partant de ce constat que Sinaa Thabet a eu l’idée d’un outil de mise en relation d’entreprises sans frontières aucunes. Le but de cette plateforme est de relier les entreprises du secteur industriel entre elles et leur faciliter les choix pour toutes sortes de partenaires ou activités.

Le besoin de créer cette plateforme vient de différents constats :

  • difficulté à flécher vers tel ou tel sous traitant ou fournisseur quand des entreprises le demandent, pas possible de préconiser telle entreprise
  • pas d’alternative digitale à Google donc manque de précision et de valeur ajoutée

De plus l’industrie est à deux vitesses, soit les entreprises investissent dans le digital, soit elles ne s’en servent pas du tout et restent en retrait de toutes ces pratiques.

Ainsi il y a un manque d’informations qui empêche une sollicitation proche de soi par un système rapide et automatisé, tout ce que à quoi répond Just Business.

 

Une proposition qui répond à plusieurs enjeux

 

Le circuit-court est une des principales tendances de ces dernières décennies, en particulier dans le monde de l’agriculture, mais il est principalement répertorié comme un concept B to C. Cependant cette notion de circuit-court fait tout aussi sens dans l’industrie :

  • il existe une forte réalité territoriale, les employés de l’industriel sont des gens du territoire et chaque industrie est souvent liée à l’histoire d’une commune
  • la proximité sert aussi à valoriser les emplois, les territoires et les compétences
  • cela crée un engagement citoyen

Et évidemment du côté des clients finaux, il y a de plus en plus ce désir de transparence  de la part des entreprises chez qui ils achètent. Les entreprises industrielles vont travailler pour des clients qui ont d’autres clients et ces derniers ont des attentes sociétales, écologiques et environnementales. Ces attentes sont donc répercutées sur toute le processus de production. Il y a donc une importance de prendre le bon pli dès le départ.

 

Le travail en local : indispensable ?

 

Dans un pays comme l’Allemagne, où l’identité « Deutsch Kalität » est connue partout à travers le monde, la France ne peut pas en dire autant par rapport au Made in France.

 

Just Business a entrepris une enquête intitulée « Made in France » afin d’obtenir des données différentes des classiques « nombre d’employés, chiffre d’affaires » des PME et TPE industrielles. Le but est d’avoir une vision de la réalité de ce secteur. L’enquête avait pour objectif d’identifier l’opinion des professionnels du secteur industriel sur le Made In France. Ce terme, qui est un réel argument marketing, est surtout utilisé en B2C. L’enquête tenait donc à vérifier si ce concept se vérifiait dans le B2B industriel en tant que vision sur le long terme ou si c’était un simple effet de mode. 

Les résultats de l’enquête auprès de 130 entreprises industrielles ont montré que 75% sont réellement POUR le Made In France et 60% ont même employé des mots très forts qui prouvent que c’est une vision d’entreprise et surtout un engagement citoyen.



Le mot de la fin

Le constat de Just Business est que les entreprises industrielles ne mettent pas assez en avant leurs compétences et leur savoir-faire. Cela est dû en partie à un manque d’investissement en digital et donc de communication. Aujourd’hui, il est primordial de communiquer sur l’histoire, les produits, l’implantation de l’entreprise et tout ce qui l’entoure, “il n’y a pas de vecteurs de communication plus formidables que lorsqu’on aime ce que l’on fait”.



Nouveau call-to-action

 

Oscar Wittenberg

Inbound marketer !

Rejoignez les 2000 dirigeants industriels déjà inscrits